Le monstre du Loch Ness détecté par un sonar ?

C’est LA nouvelle qui déchaîne les internautes britanniques.  Marcus Atkinson viendrait de recueillir l’une des meilleures preuves de l’existence du monstre du Loch Ness.

Alors qu’il naviguait sur le lac à bord de son bateau de tourisme, après avoir déposé quelques clients au château d’Urquhart, son sonar à poissons a détecté une forme anormalement grosse…

Il a alors pris une photo de l’image du sonar grâce à son téléphone. Pour l’explication, l’image d’un sonar est une succession de repères pris tous les quarts de seconde. Elle n’est pas un indicateur de la longueur d’un objet, mais de sa largeur et de son mouvement.

Et selon la photo d’Atkinson, l’objet repéré dans le lac du Loch Ness avait une largeur de 1 mètre 50 et se situait à 23 mètres de fond. Il aurait suivi le bateau pendant deux minutes.

Marcus Atkinson témoigne : « cet objet devenait de plus en plus gros. Il n’y a rien de cette taille dans le Loch. J’étais sous le choc, cela ressemble à un serpent géant. C’est extraordinaire ».

Les spécialistes locaux du Loch Ness réfutent l’hypothèse du banc de poissons, de phoques ou des débris de bois.

Steve Feltham, un passionné du monstre du Loch Ness est tout aussi excité par l’image du sonar : « cela ne peut pas être des poissons à cette profondeur. C’est la meilleure preuve de l’existence du monstre qu’on ait eu depuis une éternité ».

Mais tout le monde n’est aussi enthousiaste. Pour des scientifiques spécialisés dans la vie aquatique il pourrait tout simplement s’agir d’algues ou de planctons… Nettement moins mystérieux, même si le point de vue des scientifiques fait doucement rire Marcus Atkinson : « Je regarde mon sonar tous les jours depuis des années, et je n’ai jamais rien vu de la sorte ».

Laisser un commentaire