Ronfleurs et apnées

Les apnées du sommeil touchent entre 4 à 8% de la population. Elles peuvent être néfastes pour la santé si les mesures ne sont pas prises.

L’apnée du sommeil est un trouble respiratoire qui affecte entre 4 à 8% de la population. Si des mesures ne sont pas prises, elles peuvent s’avèrerez dangereuse pour la santé.

L’apnée du sommeil se traduit par des instants d’arrêt de respiration au cours de la nuit. Cette mauvaise oxygénation de l’organisme finit par déclencher d’autres maux plus tard.

L’apnée du sommeil peut aboutir sur les troubles cardiaques, l’hypertension artérielle et dans le pire des cas, l’infarctus.

L’apnée est occasionnée par le ronflement parfois associé à la fatigue. Si le ronfleur fatigué ne bénéficie pas d’un sommeil réparateur il a de fortes chances de développer une apnée de sommeil.

Une fois le diagnostic de l’apnée confirmé par le médecin, ce dernier prescrit un traitement. Ce dernier consiste à porter un masque relié à un dispositif compresseur qui pompe l’oxygène sous l’effet de la pression.

Ce procédé bien que efficace, n’est pas supporté par beaucoup de patients. Récemment, un autre traitement a été mis au point. Il s’est avéré efficace dans 60% des cas.

Il se présente sous la forme d’un appareil dentaire à porter dans la bouche et qui permet de dégager le larynx pour laisser passer l’air.

L’apnée du sommeil est un trouble respiratoire à prendre au sérieux. Mais selon les médecins, certains patients refusent d’emblée le traitement tandis que d’autres le pratiquent mal.

Laisser un commentaire