La calvitie en question

Mal qui touche essentiellement les hommes, la calvitie peut également toucher les femmes.

La calvitie est un mal qui touche les hommes essentiellement, mais peut également affecter les femmes, surtout suite à une grossesse.

La calvitie se manifeste généralement à partir de 20 ou 30 ans, mais peut tout aussi commencer bien plus tard. La calvitie se manifeste par une abondante perte de cheveux et le dégagement du front et des tempes qui se fait de manière progressive.

La survenue de la calvitie est due à un excès d’hormones males qui est le plus souvent héréditaires : il s’agit de l’alopécie androgénique. D’autres facteurs peuvent aussi être mis en cause.

Le stress, l’angoisse prolongée ou une alimentation déséquilibrée peut provoquer la calvitie. Des shampoings agressifs peuvent aussi endommager le cuir chevelu et provoquer la calvitie. Tout comme la consommation régulière de certains médicaments.

Il existe de nombreux traitements de la calvitie. Le traitement dépend de la cause du mal. C’est pourquoi, les calvities provoquées par les médicaments ou au déséquilibre alimentaire peut être facilement soignée. Si la calvitie est provoquée par un excès d’hormones, le traitement nécessite des soins particuliers.

Dans tous les cas, l’idéal est de s’y prendre plus tôt. Plus le mal est traité précocement, plus il y a de chances de guérison.

L’autre solution est d’avoir recours aux greffes de cheveux. On prélève des cellules souches des cheveux qu’on implante sur la zone à traiter. L’opération se fait sous anesthésie locale et ne demande aucun traitement.

Dans l’impossibilité d’avoir recours à la greffe, on peut se contenter des perruques et postiches qui ont l’avantage d’être moins chers et à la portée de toutes les bourses.

Les solutions miracles proposées dans les magazines sont à prendre avec des pincettes. Avant de s’engager, mieux vaut prendre l’avis de son médecin.

Laisser un commentaire