Le mystérieux lac Vostok a été atteint

Il aura fallu 20 ans aux scientifiques russes pour atteindre, par forage, le lac Vostok. Celui-ci présente des caractéristiques bien exceptionnelles : il est situé dans l’Antarctique, sous près de quatre kilomètres de glace, à exactement « 3768 mètres de profondeur » sous la calotte glaciaire du pôle Sud.

Selon les scientifiques russes, cette performance va permettre de réaliser « une étude fondamentale » sur les changements climatiques.

Isolé de la surface depuis des centaines de milliers d’années, ce lac d’eau pure, long de 250 kilomètres et large de 50 kilomètres, pourrait contenir des formes de vie inconnues à ce jour. L’analyse de cette eau devrait permettre aux spécialistes d’établir un scénario des changements climatiques naturels pour les prochains millénaires.

Ce projet ne fait cependant pas l’unanimité : si certain salue « une performance majeure pour les Russes qui travaillent depuis des années sur ce projet », d’autres scientifiques affirment que « l’intérêt climatique est quasi nul » car « ‘à partir de 3300 m, on ne peut plus obtenir d’information climatique à Vostok ». De plus, il y aurait un risque de pollution « que les Russes pensent transitoire et pas importante mais ça reste à prouver ».

Laisser un commentaire