Café : Quand votre meilleur ami se transforme en pire ennemi

Le coup de barre hivernal, tout le monde l’a ! Qu’à cela ne tienne, il suffit d’augmenter les doses de café ! Erreur fatale !

Le nutritionniste Laurent Chevallier prévient : « c’est un excitant, et non un défatiguant ». Regard perdu.

Il renchérit : « On peut en prendre ponctuellement, mais si on dépasse deux tasses par jour, à force on épuise l’organisme ». Ouf, tout va bien, je prends deux tasses pas jour… dans des mini-saladiers.

Pire encore, à partir de cinq tasses, le café, au même titre que le thé, freine l’absorption du fer contenu dans les aliments.

Concrètement, pour éviter le café, et même le thé, et reprendre du peps sans tricher (parce que la triche, ça se paye un jour ou l’autre!), il vaut mieux se rabattre sur la tisane de thym, qui est stimulante, détoxifiante et anti-inflammatoire.

Laisser un commentaire