Alliance stratégique entre les constructeurs automobiles américain General Motors et français PSA

Eric Besson, le ministre de l’Industrie, a assuré que cette  alliance «stratégique» serait «favorable à l’emploi» chez le constructeur français PSA Peugeot Citroën en France et qu’elle représentait ainsi «une bonne nouvelle». Le ministre a indiqué dans un  communiqué «Je me suis assuré auprès de Philippe Varin, président du directoire de PSA, que ce partenariat sera favorable à l’emploi et à la présence en France de PSA».

Les deux constructeurs américain et français souhaitent mutualiser leurs achats et développer des plateformes de véhicules communes afin de dégager des synergies d’environ 2 milliards de dollars par an d’ici cinq ans. Les premiers véhicules élaborés sur ces plateformes communes apparaitront sur le marché à partir de 2016.
Une plateforme est la partie de la voiture «non visible» par le consommateur comme par exemple le châssis et le train roulant. Les deux groupes vont tout d’abord commencer à travailler sur les véhicules petits et moyens, pour ensuite développer ensemble une nouvelle plateforme spécifique pour les véhicules «à faibles émissions de CO2».

Laisser un commentaire