Homs: Paris à un cessez-le-feu

La France a appelé la Syrie à instaurer un cessez-le-feu à Baba Amr, le quartier de Homs bombardé depuis plusieurs semaines. L’objectif est de permettre une « évacuation sûre et rapide » de la journaliste française Edith Bouvier, indiquant ainsi implicitement que cette dernière se trouvait toujours à Homs.

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, a déclaré attendre « du gouvernement de Damas qu’il réunisse toutes les conditions d’une évacuation sûre et rapide, notamment par un cessez-le-feu immédiat sur Baba Amr »,
Faisant référence aux journalistes français Edith Bouvier et William Daniels, le porte parole a précisé que « la France est mobilisée pour réussir l’évacuation prioritaire de ses deux ressortissants bloqués à Homs, en liaison avec les autorités syriennes, le CICR et le Croissant-Rouge ».

Edith Bouvier, journaliste freelance travaillant pour Le Figaro, a été grièvement blessé le 22 février dernier lors d’un bombardement qui a coûté la vie à la journaliste du Sunday Times Marie Colvin et au photographe français Rémi Ochlik.

Egalement blessé à Homs, le photographe britannique Paul Conroy est lui arrivé au Liban après avoir été exfiltré de la ville syrienne. Un autre journaliste, Javier Espinosa, se trouvait également à Homs.

Laisser un commentaire