Air France : polémique autour de Pierre-Henri Gourgeon

Pierre-Henri Gourgeon, ancien directeur général d’Air France, a finalement pris la décision de renoncer à des billets à tarifs préférentiels pour l’île Maurice, qui avaient provoqué de vives réactions au sein des personnels soumis à des économies drastiques.

L’obtention de billets à très bas prix (24 euros en classe affaires) pour M. Gourgeon ainsi que sa femme et de traitement préférentiel pour deux de leurs proches avait suscité l’émoi parmi les personnels. En janvier 2012, Air France-KLM avait annoncé des mesures d’urgence pour économiser deux milliards d’euros sur trois ans, comprenant une réduction des facilités de voyage pour le personnel.« Afin de clore cette polémique inutile, j’ai décidé de renoncer, pour ce voyage, aux billets à tarifs préférentiels auxquels j’ai droit comme l’ensemble des anciens dirigeants de la compagnie », a-t-il fait valoir auprès de l’AFP.

M. Gourgeon prétend avoir pris cette décision « par solidarité » et espère une remise à plat de tous les avantages dont bénéficient historiquement les anciens et actuels dirigeants en matière de facilité de transports.

Laisser un commentaire