Implants PIP : de nouvelles accusations

De nouvelles accusations sur le fabricant d’implant PIP. Avant la silicone industrielle, le fabricant utilisait  l’hydrogel biodégradable.

Des accusations ne cessent de s’accumuler contre le fabricant d’implants PIP mis en cause. Il s’agit cette fois de l’hydrogel dans la fabrication des implants.

Il s’avère qu’avant la mise sur le marché des implants à la silicone non médicale, le fabricant avait déjà des implants de très mauvaise qualité mais sans danger pour la santé.

Ce dernier fabriquait des implants à base d’hydrogel. Un gel qui se liquéfiait avec le temps, même s’il ne présente aucun danger pour la santé. Après quelques semaines d’installation, le gel devenait comme du liquide physiologique.

Le docteur Mas avait trouvé cette alternative pour contourner l’interdiction de la silicone à l’époque, entre 1995 et 2001.

Laisser un commentaire