Elevage des poules en batterie : la France exposée à des poursuites

L’Etat français risque d’être traduit devant la Cour européenne de justice pour son manquement à la réglementation européenne obligatoire depuis le 1er janvier qui impose des cages d’une certaine taille pour l’élevage des volatiles.

Pour Frédéric Vincent, porte-parole des sujets de consommation à la Commission européenne, il ne s’agit pas d’une question de qualité alimentaire, mais plutôt de santé animale. « Une préoccupation très importante qui peut amener l’Europe à décider que les œufs qui sortiront de ces cages illégales ne pourront pas être vendus ».La France n’est pas le seul pays à s’exposer à des poursuites : sur les 27 Etats membres de l’Union, 14 ne sont pas en conformité avec la loi européenne, dont la Pologne et la Roumanie. A l’inverse, l’Allemagne, la Suède ou le Luxembourg ont pris les devants.

A ce jour, 45 millions des 450 millions de poules en batterie que compte l’Europe vivent dans des espaces non conformes : selon la loi, les nouvelles cages doivent mesurer au moins 750 cm2 et disposer d’un nid ou d’un perchoir. Brigitte Gothière, de l’association de protection animale L214, souligne qu’en France « sur les 36 millions de poules enfermées, 6 millions restent confinées dans d’anciennes cages. La France doit respecter la loi, cela ne coûtera que 88 centimes de plus par personne et par mois »,

3 réponses à Elevage des poules en batterie : la France exposée à des poursuites

  1. je suis béninois. j’aimerais bien avoir un projet de sorte. que dois_je faire

    zingbe raoul olivier
  2. SALUT
    avant d’engager il faut reflichir bien ,demandes les conseils chez un viterinaire ou un agronnomie et un petit bagage d’argent et un hangare et les poules tres jeunes

    KOUICI RABIE)

Laisser un commentaire