Le cancer du rein : une maladie en constante évolution

Troisième cancer urologique après ceux de la vessie et de la prostate, le cancer du rein touche plus les hommes que les femmes et est en constante évolution.

Le cancer du rein fait environ 5000 morts par an et près de 10 000 nouveaux cas découverts chaque année. Ces chiffres sont en constantes évolution, surtout dans les pays industrialisés.

La découverte de cette maladie est souvent le fuit du hasard lors de visites chez le médecin ou à l’aide des imageries médicales comme la plupart des tumeurs rénales. La tranche d’âge concernée est généralement comprise entre 60 à 70 ans.

Dans la plupart des cas, c’est lors des examens abdominaux, qui n’ont souvent aucun rapport avec la maladie, que ce cancer est découvert. Ses symptomes sont tellement durs à déceler que c’est pratiquement au dernier stade que la maladie est découverte.

Bien que les causes de développement de la maladie soient variées, les spécialistes estiment que son évolution est liée à l’environnement.

D’autres facteurs risques non moins négligeables peuvent être notés comme : le tabac, l’hypertension artérielle ou l’obésité.

Une alimentation trop riche en graisse peut être aussi cause de la maladie ainsi que certaines professions et l’exposition fréquente et à de fortes doses de certains produits chimiques comme l’amiante, le cadmium et autres dérivés de pétrole.

Le traitement du cancer des reins repose généralement sur la chirurgie. Cette dernière peut se limiter tout simplement aux tumeurs initiales. Au pire des cas, la chirurgie peut s’étendre aux métastases.

De nouveaux traitements ayant fait leur preuve ont été récemment été autorisées par les autorités sanitaires américaines et françaises. Ces traitements ciblés ont pour effet de bloquer le développement du cancer.

Laisser un commentaire