Les animaux interdits dans les cirques au Pérou

Comme mesure de protection de l’environnement, de la faune et de la flore, le Pérou a pris la ferme décision d’interdire  l’utilisation des animaux de quelque nature que ce soit (domestique ou sauvage) dans les cirques.

Cette décision intervient juste après une étude réalisée sur les souffrances infligées aux animaux de cirque et met fin ainsi à deux années de lutte acharnée menée par les associations de défense des animaux.

Le Pérou est ainsi le deuxième pays de l’Amérique du Sud après la Bolivie à adopter une telle mesure qui consiste à protéger les animaux et les préserver dans leur milieu naturel.

Le Royaume Unis aussi avait pris quelques mois auparavant de telles mesures faisant suite à la pression des ONG et groupes de défenses des animaux.

Laisser un commentaire