Regarder la télévision fait mourir plus vite

Les conclusions d’une étude australienne ont montré regarder la télévision est aussi nuisible à l’espérance de vie que la consommation de tabac ou l’absence d’exercice physique.

Regarder la télévision en moyenne 6 heures par jour peut réduire l’espérance de vie de 5 ans. Ce sont les conclusions d’une étude Australienne menée par des chercheurs de l’université de Queensland en Australie. Cette étude nous apprend qu’une fois l’âge de 25 ans atteint, chaque heure passée devant la télévision réduit l’espérance de vie de 22 minutes.

Dans le British Journal of Sports Medecine, où est paru l’étude, les chercheurs pointé du doigt le fait de regarder la télévision en le désignant comme étant un problème de santé publique. Gros fumeurs, obèses et téléphages présentent des risques d’une même ampleur pour leur santé.

Selon le Guardian.co.uk, en moyenne, les Australiens regardent la télévision deux heures par jour. Ces deux heures quotidiennes de télévision seraient responsable d’une réduction de l’espérance de vie de 1,8 an pour les hommes et de 1,5 pour les femmes.

Le raisonnement débouchant sur ces conclusions est assez simple: le fait de passer de longues heures devant la télévision s’associe généralement à un mode de vie sédentaire. Donc si le fait de ne pas faire assez d’exercice physique augmente les risques de mourir d’une crise cardiaque, rester en position assise devant sa télévision pendant une demie-journée aussi.

Les chercheurs de l’université de Queensland ont fait savoir à Associated Press que réaliser une étude du même type dans un pays au niveau de vie égal à l’Australie aboutirait sur les mêmes conclusions. En 2010, les Français étaient capables de se poster devant leur télévision pendant 3h30 par jour en moyenne.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs de l’université de Queensland ont saisi des informations provenant de l’institut australien de diabète, l’obésité et des études sur le mode de vie. Ils ont lié ces renseignements à des statistiques concernant la population et le taux de mortalité des personnes qui comptent la télévision parmi leur habitudes.

Onze mille personnes de plus de 25 ans ont été interrogées pour réaliser cette enquête. Ils avaient été choisis sur le critère du temps passé à regarder la télévision, des vidéos sur Internet et des DVD. L’étude à été menée entre 1999 et 2000.

Laisser un commentaire