Annonces franco-allemandes: les bourses européennes en baisse

Suite aux mesures proposées par le couple franco-allemand, mardi 16 août, Les réactions des marchés financiers ont été scrutées. Mercredi 17 août, les Bourses européennes ont assez mal réagi en ouverture, notamment à cause du projet de taxe sur les transactions financières défendu par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel.

Le CAC 40 a ouvert en perdant 0,58 %, la Bourse de Madrid a chuté de 0,59 %, celle de Londres de 0,78 %, celle de Suisse de 0,91 %, celle de Milan de 1 %, celle de Francfort de 1,41 % et celle de Lisbonne de 0,57 %.

Les propositions franco-allemandes ont été bien accueillies par les gouvernements, mais plusieurs analystes jugent qu’elles manquent de substance pour rendre leur sérénité aux marchés. D’autant qu’Angela Merkel a par ailleurs affirmé que d’éventuelles euro-obligations ne seraient « pas utiles » à ce stade de la crise.

L’euro était en recul également face au dollar, mercredi, à 1,4402 dollar contre 1,4406 mardi soir, après avoir atteint un plus bas à 1,4352 dans la nuit à Tokyo. Il était également en baisse face au yen, à 110,42 yens contre 110,61 yens mardi soir.

De son côté, le dollar était en baisse face à la monnaie japonaise, à 76,67 yens, contre 76,75 yens lundi soir à New York. L’euro a également subi les revers des mauvais chiffres de la croissance allemande publiés mardi. Le produit intérieur brut n’a progressé que de 0,1 % au deuxième trimestre par rapport au précédent, contre + 0,4 % attendu.

Laisser un commentaire